Covid-19 : Impacts économiques sur les TPE en Nouvelle-Aquitaine et perspectives post crise sanitaire

Covid-19 : Impacts économiques sur les TPE en Nouvelle-Aquitaine et perspectives post crise sanitaire

CRISE SANITAIRE COVID-19 :

IMPACTS ÉCONOMIQUES SUR LES TPE EN NOUVELLE-AQUITAINE ET PERSPECTIVES POST CRISE SANITAIRE

Le Cecogeb, en partenariat avec les organismes de gestion agréés de Nouvelle-Aquitaine[1], a mené une enquête, au mois de mai, auprès de leurs entreprises adhérentes, afin de mesurer l’impact économique du Covid-19 sur les TPE implantées en Nouvelle-Aquitaine. L’enquête a recueilli plus de 2000 réponses.

13 secteurs d’activité sont représentés : activités agricoles et forestières, automobile, beauté-esthétique, BTP, café–hôtels–restaurants, commerce de détail alimentaire, culture et loisirs, équipement de la maison, équipement de la personne, santé, services aux entreprises, services aux particuliers et transport.

[1] – 8 Organismes de Gestion Agréés de Nouvelle-Aquitaine – Cecogeb, CEGAL, CEGECOBA, CGA17, OGAPI Périgord, OGAPIL, OGATIL et OMEGA² – ont participé à cette enquête sur les impacts économiques de la crise sanitaire sur les TPE de Nouvelle-Aquitaine.  

LES TPE DE NOUVELLE-AQUITAINE IMPACTÉES DE PLEIN FOUET PAR LA CRISE SANITAIRE

Les résultats de cette enquête attestent d’une chute d’activité pour les TPE du territoire, entraînant une forte baisse de leurs chiffres d’affaires.

Les chefs d’entreprises estiment que cette crise va durer et émettent des doutes sur la continuité de leur activité.

Ils attendent un renforcement et prolongement des dispositifs de soutien économique et financier afin de relancer leur activité.

Arrêt d’activité et forte baisse du chiffre d’affaires

Plus d’1 TPE sur 2 a eu un arrêt d’activité. Les secteurs beauté esthétique, équipement de la personne, culture et loisirs et CHR (Cafés, Hôtels et Restaurants), ont été contraints de fermer par décision gouvernementale.

Près d’1/3 des entreprises anticipent une baisse de chiffres d’affaires d’au moins 50% pour l’année 2020. Les secteurs culture et loisirs ainsi que CHR, estiment une perte de chiffre d’affaires annuel supérieure à 70%.

Tensions de trésorerie et risque de fermeture définitive

Quel que soit le secteur d’activité, plus de 2/3 des entreprises rencontrent des tensions de trésorerie. 16% des TPE sont concernées par un risque de cessation d’activité, notamment dans les secteurs culture et loisirs et équipement de la personne.

Des dispositifs de soutien peu sollicités

Malgré des tensions de trésoreries, le PGE (Prêt Garanti par l’État) a été utilisé par seulement 22% des TPE. 52% des entreprises du secteur de l’équipement à la personne en ont fait la demande.

1 TPE sur 2 a eu recours au fonds de solidarité (aide 1500€). L’ensemble des secteurs ont également sollicité le report de charges.

Seules 24% des entreprises ont eu recours au chômage partiel, notamment dans les secteurs CHR, automobile et beauté esthétique.

Des TPE en attente de mesures de soutien prolongées et renforcées

Pour assurer la pérennité de leur activité, 29% des chefs d’entreprises interrogés, plébiscitent un renforcement et un prolongement des dispositifs de soutien économique et financier.

24% des TPE souhaitent une suppression des charges fiscales et sociales pendant la période de crise sanitaire.

Un avenir économique incertain

Plus d’1 entreprise sur 2 pense être impactés par la crise sanitaire sur du moyen terme. Pour certains secteurs, notamment les services aux particuliers, la baisse d’activité perdurera au-delà de 2020.

Les entreprises accusent une certaine fragilité. 1/3 des chefs d’entreprises craignent pour la continuité de leur activité.

Les conseillers d’entreprises du Cecogeb sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Contactez-nous

Traitement de vos données personnelles :
Conformément au Règlement Européen sur la protection des données personnelles (RGPD) et à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et de limitation aux informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer vos droits et obtenir communication des informations vous concernant, contacter le Cecogeb à l’adresse mail infos@cecogeb.fr ou par téléphone au 05 57 14 27 10.

Les avantages d'une adhésion à un OGA

  • Non majoration de 25% du bénéfice imposable
  • Réduction d’impôt pour frais d’adhésion et de comptabilité
  • Dispense de pénalités pour les nouveaux adhérents
  • Analyse économique et financière annuelle de votre activité

Besoin de plus d'informations ?

Notre équipe est à votre écoute.



NOUVEAU - GUIDE FISCAL 2020
Bénéfices non commerciaux

La déclaration fiscale des professions libérales expliquée pas à pas : 148 pages pour bien remplir sa déclaration professionnelle 2035.
 
En savoir plus
close-link