Bénéfices industriels et commerciaux

Les avantages de votre adhésion

Moins d’impôts, plus de sécurité

Artisans, commerçants, industriels, adhérer au Cecogeb vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux et d’une sécurité fiscale renforcée, mais aussi d’un accompagnement à la gestion de votre entreprise.

Non majoration de 25% du bénéfice imposable

Toute entreprise adhérente d’un Organisme de Gestion Agréé est exonérée de la majoration de 25 % de son bénéfice imposable

Dispense de pénalités

Elle est applicable pour les nouveaux adhérents qui rectifient d’eux-mêmes les erreurs ou omissions antérieures.

Réduction d’impôt pour frais d’adhésion et de comptabilité

Jusqu’à 915€ en moins par an dans la limite des 2/3 des dépenses engagées pour la tenue de la comptabilité et l’adhésion à un Organisme de Gestion Agréé.
Elle est valable pour les entreprises relevant du régime micro ayant opté pour le régime réel d’imposition :

  • BIC :  CA inférieur à 170 000 € pour les ventes et 70 000 € pour les services.

Analyse économique et financière annuelle de votre activité

Sont analysés : la situation globale de l’entreprise, l’équilibre financier de l’entreprise, l’évolution de la trésorerie, les ratios d’exploitation et les principaux ratios financiers. Nous dressons un état des lieux des équilibres et principaux ratios financiers de votre entreprise (rentabilité, …), comparons les résultats de votre entreprise à ceux des entreprises de votre activité et identifions les actions correctives à mettre en œuvre.

Bénéficier des avantages

Qui peut adhérer ?

Toute personne ou société (artisans, commerçants, services) relevant du régime BIC (Bénéfices Industriels ou Commerciaux).

  • EI, EIRL, EURL, SARL de famille, SNC, SASU à l’IR, …
  • Loueurs Meublés Professionnels et Non Professionnels
  • Producteurs d’énergie photovoltaïque (>3kwc)
  • SCI Construction Vente

Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés (IS) peuvent également adhérer à un Organisme de Gestion Agréé (OGA), mais ne peuvent bénéficier des avantages fiscaux.

Quand ?

Les entreprises soumises à l’IR doivent adhérer dans les 5 mois à compter du début d’exercice comptable ou dans les 5 mois du début de l’activité.
Les entreprises relevant du régime micro ont la possibilité d’adhérer toute l’année, si et seulement si elles dépassent les seuils de chiffre d’affaires du régime, uniquement dans le cas d’une 1ère adhésion à un OGA.
L’adhésion des saisonniers doit obligatoirement avoir lieu avant le début de l’activité.
Les entreprises soumises à l’IS peuvent adhérer à tout moment de l’année, pendant l’exercice comptable.

 

Cas particuliers: En cas de transfert volontaire vers le Cecogeb, un délai maximum de 30 jours qui suivent la date de votre émission volontaire de votre précédent centre. Le délai est à respecter pour qu’il y ait continuité d’adhésion.

Comment ?

Pour adhérer au Cecogeb, vous devez remplir le formulaire d’adhésion en ligne ou télécharger le bulletin.

Quel est le tarif de l'adhésion ?

Cotisation annuelle BIC : 318 € TTC (265 € HT)
Tarif Créateur*: 240 € TTC (200 € HT)
*Valable uniquement pour la 1ère année d’activité de l’entreprise.

Engagements de l'adhérent

En adhérent au Cecogeb, l’adhérent accepte les dispositions du 3° de l’article 371 E de l’annexe II au Code Général des Impôts (CGI).

L’adhérent s’engage :

  • à produire à la personne ou à l’organisme chargé de tenir et de présenter ses documents comptables tous les éléments nécessaires à l’établissement d’une comptabilité sincère de son activité ;
  • à communiquer au Cecogeb le bilan, les comptes de résultats, ainsi que le cas échéant les déclarations de TVA, ainsi que tout document sollicité par celui-ci dans le cadre des contrôles réalisés en application de l’article 1649 quater E du code général des impôts ;
  • à transmettre annuellement et spontanément au Cecogeb, les documents suivants :
    – la déclaration de résultats n° 2031-SD (cerfa n° 11085) ou 2035 SD (cerfa n° 11176) ou 2139-SD (cerfa n° 11144) ou 2065-SD (cerfa n°11084) et l’ensemble des annexes attendues,
    – s’il est assujetti redevable de la Taxe sur la Valeur Ajoutée : déclarations de chiffre d’affaires n°3310-CA3-SD (cerfa n°10963) ou n° 3517-S-SD CA12/CA12E (cerfa n°11417) ou n° 3517-AGR-SD CA12 A (cerfa n° 10968),
    – s’il est redevable de la Cotisation sur la Valeur des Entreprises (CVAE) : déclarations n° 1330-CVAE-SD (cerfa n°14030) et n°1329-DEF (cerfa n°14357),
    – s’il dispose de revenus de source étrangère : déclaration n°2047 (cerfa n°11226) ;
  • à autoriser le Cecogeb à communiquer à l’administration fiscale, dans le cadre de l’assistance que cette dernière lui apporte, les documents mentionnés à l’article 371 E de l’annexe II au code général des impôts, à l’exception des documents comptables, quels qu’ils soient, fournissant une vision exhaustive des opérations comptables de l’entreprise ;

L’adhésion implique également de satisfaire aux dispositions de l’article 371 LA à l’article 371 LE de l’annexe II du CGI.
L’adhérent s’engage également :

  • à informer sa clientèle de sa qualité d’adhérent du Cecogeb et des conséquences en ce qui concerne l’acceptation des règlements par chèque ou carte bancaire :
    – par apposition dans les locaux destinés à recevoir sa clientèle, ainsi que les emplacements ou véhicules aménagés en vue d’effectuer des ventes ou des prestations de services, de l’affichette transmise par le Cecogeb ;
    – par la reproduction dans sa correspondance et sur les documents professionnels adressés ou remis à ses clients, le texte suivant : « ACCEPTANT LE REGLEMENT DES SOMMES DUES SOIT PAR CARTE BANCAIRE SOIT PAR CHEQUE LIBELLE A SON NOM, EN SA QUALITE DE MEMBRE D’UN ORGANISME DE GESTION AGREE PAR L’ADMINISTRATION FISCALE ». Ce texte doit être nettement distinct des mentions relatives à l’activité professionnelle figurant sur ses correspondances et documents.
  • à permettre au Cecogeb de s’assurer de l’exécution effective de ces obligations.

Quels documents dois-je fournir ?

  • La déclaration fiscale
    Selon votre régime d’imposition, les CERFA à remplir et transmettre diffèrent. Consultez la liste
  • La balance
  • L’attestation de conformité du Fichier des Écritures Comptables (FEC), à éditer depuis votre logiciel comptable
  • La CVAE
    La CVAE est due par le redevable qui exerce l’activité au 1er janvier de l’année d’imposition et qui réalise plus de 152 500 € de chiffre d’affaires hors taxes.
    -Entreprise dont CA > 152 500 € : C.E.R.F.A n° 1330-CVAE-SD, Déclaration de la valeur ajoutée et des effectifs salariés
    -Entreprise dont CA > 500 000€ : C.E.R.F.A n° 1330-CVAE-SD (sauf pour les mono-établissements), Déclaration de la valeur ajoutée et des effectifs salariés et C.E.R.F.A n° 1329-DEF-NOT, Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises
  • La TVA
    – Déclarations de TVA (CA 12 ou CA3)
    – Un tableau de rapprochement réalisé par vous-même
  • La déclaration des loyers (DECLOYER)
    Si vous êtes soumis à l’obligation fiscale CFE.

Téléchargez les Tableaux OG BIC 2019 et le Guide d’utilisation.

 

Comment les envoyer ?

courrier : CECOGEB – 17 place de la Bourse – CS 91204 – 33050 Bordeaux Cedex
mail : declarations-fiscales@cecogeb.fr

GUIDE FISCAL 2019
Bénéfices non commerciaux

La déclaration fiscale des professions libérales expliquée pas à pas : 145 pages pour bien remplir sa déclaration professionnelle 2035.
 
En savoir plus
close-link